12 conseils pour économiser de l'énergie

Les systèmes de climatisation trouvent leurs applications dans des espaces comme les bureaux, les commerces et l’habitat, y apportant, des températures confortables et une bonne qualité d’air. Le prix de l’énergie augmentant d’année en année, nous avons donc établi une liste avec les principales astuces pour vous aider à obtenir le meilleur rendement de votre système tout en économisant le plus d’énergie possible.

Quelques astuces pour réduire votre consommation d’énergie

Savoir exactement l’énergie que consomme votre unité:
Vous pouvez calculer votre consommation d’énergie en fonction de la taille de la pièce à traiter et des sources de chaleur internes. Choisir un système qui consomme trop d’énergie, entraînerait des coûts de fonctionnement trop élevés. L’idéal est de prendre le temps de bien définir ses besoins avec les professionnels, c'est un gage de bonne adéquation de l'installation. Faites réaliser plusieurs devis détaillés en vous adressant à des professionnels qualifiés.

Fermer les portes et les fenêtres:
Pensez à fermer portes et fenêtres, afin de garantir le fonctionnement optimal de votre système.

Différence de température:
En mode froid n’abaissez pas la température de la pièce à moins de 8°C de la température extérieure afin d’atteindre une température de confort. Restez dans les limites de températures et non seulement bon pour votre santé mais également pour votre consommation d’énergie.
Protégez votre intérieur de l’ensoleillement : Protégez vos fenêtres du rayonnement extérieure, n’hésitez pas à fermer vos volets, tirer vos rideaux, abaisser vos stores, cela réduit l’ensoleillement de la pièce ce qui maintiendra la température et votre unité fonctionnera à un régime moins élevé.

Aérez seulement la nuit:
Il est recommandé de laisser les fenêtres fermées pendant la journée et de les ouvrir seulement tôt le matin ou tard la nuit.
Réduisez les sources d’émission de chaleur : Il y a probablement d'autres sources d’émission de chaleur, telles que les lumières, les appareils électroménager qui augmentent la charge thermique. Eteignez ces appareils quand vous ne les utilisez pas.

Label énergétique:
L’étiquetage permet de classifier les climatiseurs en 7 catégories (d'A à G) en fonction de leur consommation d'énergie. Les appareils ayant la meilleure efficacité énergétique bénéficient d’un label « A ». Les appareils ayant la plus faible efficacité énergétique bénéficient d’un label « G ». ce label vous permet de faire le bon choix.

Choisissez la bonne température:
Assurez-vous que vous réglez l'unité à une température ambiante confortable, même si le différentiel entre la température extérieure et intérieure est moins que 8°C. Augmenter la température ambiante d’ 1°C signifie une économie de 5 % et vous aide à réduire votre facture énergétique.

Refroidissez l'air seulement si nécessaire:
Il va de soi que le système ne doit fonctionner que lorsque vous êtes présent dans une pièce. Programmer le temps de fonctionnement de votre appareil suivant vos besoins peut aider à générer des économies.

Permettez à l'air de bien circuler autour des unités:
L'unité extérieure et l'unité intérieure ont toutes les deux besoin d’espace pour fonctionner correctement. Les unités intérieures peuvent être gênées par des rideaux, des meubles, ou des plantes par exemple, ou par un filtre encrassé. Vérifiez et nettoyez le filtre de votre unité intérieure régulièrement. Assurez-vous que l'échangeur sur votre unité extérieure n'est pas obstrué par la poussière et que des plantes n'empêchent pas l'appareil de fonctionner dans des conditions optimales, dans le cas contraire cela peut entraîner une augmentation de la puissance et donc de la consommation.

Entretenez votre système:
Votre appareil doit être vérifié par un spécialiste une fois par an. Il fera une visite afin de contrôler que votre appareil fonctionne dans des conditions optimales.

Sondes de température:
Assurez-vous que la sonde de température de l’unité intérieure ou du thermostat mural ne soit pas influencée par d'autres sources de chaleur. Ceci augmentera de manière significative le temps de fonctionnement et entraînera une surconsommation.